L’une des conséquences du développement d’Internet est la prolifération des rumeurs et des fausses informations. Pour atteindre les buts qu’elles visent, de nombreuses personnes inventent des informations et les distribuent sur plusieurs canaux. Découvrez ici les meilleures astuces pour repérer les fake news.

Vérifier régulièrement les sources de toutes les informations

Qu’elles soient vraies ou fausses, les informations ont toujours une source spécifique. Si vous avez des doutes sur un document que vous venez de lire, vous devez essayer de remonter à sa source. Ceci vous permettra de savoir les raisons qui motivent la publication de ce que vous avez lu. La plupart du temps, les fausses informations sont relatives à des marques industrielles. Pour cela, utiliser une solution de vérification des informations permet de certifier de la véracité de celles-ci sur une entreprise. 

Par ailleurs, notez que certaines fake news comportent plusieurs sources distinctes. Dans ce cas, vous devez tous les croiser pour voir si l’information est effectivement partagée par tous les sites. Vérifiez aussi les sources de toutes les images ou vidéos qui accompagnent une information relayée. Ceci vous permettra de connaître la réelle provenance des fichiers multimédia et la date de leur première publication.

Ne pas totalement se fier aux arguments attribués à des experts ou à des autorités


En règle générale, les fake news font référence à des personnes influentes issues de plusieurs domaines. De telles mentions peuvent être authentiques. Cependant, cette manœuvre permet juste de donner du crédit à une rumeur ou à une fausse information. Face à ces références, vous devez rester très lucide et vous poser les questions ci-après : 

  • Quels sont les noms des spécialistes dont parle l’information ?
  •  Dans quelles institutions travaillent-ils ?
  • Quels sont les travaux de recherche qu’ils ont déjà menés ?

Les réponses obtenues vous permettront de ne pas croire ou de ne pas répandre une fausse information. Par ailleurs, vous pouvez lire les commentaires des autres internautes pour voir leur réaction.

Maîtriser totalement ses émotions

Les sentiments éprouvés font partie des leviers qui favorisent la prolifération des fake news. Leurs auteurs cherchent à vous faire peur, à vous faire ressentir de la pitié ou parfois à vous donner de l’espoir. Dans de tels états, il vous sera plus facile de partager subjectivement l’information que vous avez lue. De même, les fake news peuvent vous mettre en conflit avec vos convictions. 

Vous vous sentirez donc obligé de partager l’information afin d’obtenir des confirmations. Lisez cet article sur le sujet des fake news et leur impact sur l’e-reputation. Il vous permettra de prendre connaissance de tous les méfaits du phénomène dont on parle. Pour amplifier les sentiments qui vous animent, certaines fake news sont accompagnées de photos ou de vidéos. N’oubliez pas de vérifier leur source.

Se méfier des informations propagées de bouche à oreille


Le bouche-à-oreille est l’une des plus vieilles sources d’informations utilisées dans le monde. Sa fiabilité est souvent compromise à cause de la prolifération rapide des fausses informations. À ce titre, il convient d’être très vigilant dès l’instant où l’on reçoit une nouvelle grâce à ce canal. Dans un premier temps, vous devez questionner votre informateur sur sa source. Si sa réponse est trop longue, il est fort probable que l’information ne soit pas vérifiée. 

De plus, vous devez utiliser d’autres canaux pour vous assurer que l’information est vraie. Consultez les sites gouvernementaux ou les sites des grandes organisations (OMS, UNICEF, ONU, UE, etc.). Assurez-vous aussi que des médias d’information sérieux ont relayé l’information que vous avez reçue.

Voilà ! Vous connaissez désormais les astuces qui vous permettront de repérer facilement les fake news.