L’espérance de vie en Europe ne cesse de croître. Malheureusement, cela ne signifie pas toujours que les seniors jouissent d’une meilleure santé. Comme on le sait, à partir d’un certain âge, les personnes de plus de 65 ans sont confrontées à des difficultés physiques débouchant généralement sur une perte d’autonomie. Comment faire face à ce phénomène au quotidien ?

Soutenez les personnes en perte d’autonomie avec l’aide à domicile

L’aide à domicile regroupe un ensemble de plusieurs prestations qui permettent le maintien à domicile de personnes âgées, mais aussi de personnes handicapées en perte d’autonomie. Elle consiste en la présence d’une personne qui effectue toutes les tâches que le bénéficiaire ne peut plus réaliser à son domicile comme :

  • les tâches de la vie quotidienne (les courses, la préparation des repas, etc.),
  • le ménage,
  • l’assistance pour les actes essentiels du quotidien (prendre une douche, aller aux toilettes, etc.),
  • les prestations administratives (offrir une aide pour les démarches à la banque par exemple).

Plusieurs moyens existent pour trouver la bonne personne. Il est, par exemple, possible de mettre en place un service d’aide à domicile sur le site de Besoindaide.eu qui propose différentes solutions d’accompagnement. Le principal avantage de cette formule repose sur la dimension sociale. La personne est loin d’être une simple aide-ménagère. Elle tient aussi compagnie à la personne en perte d’autonomie. Elle l’accompagne, l’écoute, discute avec elle, etc. De plus, l’aide à domicile permet au bénéficiaire de continuer à profiter du confort de sa maison où il a toutes ses marques.

aide à domicile, accompagnement de personne en perte d'autonomie

Misez sur la domotique et les systèmes de téléassistance pour le maintien à domicile

Avec l’évolution de la technologie, il est aujourd’hui possible d’offrir aux personnes âgées une assistance qui n’implique pas la présence d’une aide à domicile.

Installez un système de téléassistance à la maison

La téléassistance consiste en la mise en place d’un système capable de repérer les situations suspectes (chute, malaise, etc.) et d’intervenir au plus vite en passant un appel aux premiers secours.

Comme l’aide à domicile, elle permet au bénéficiaire de continuer à rester chez lui malgré sa perte d’autonomie. Elle permet également à la famille d’être tranquille et de se rassurer, car leur proche sera immédiatement pris en charge en cas de problème. Cependant, cette alternative n’implique aucune prestation d’assistance pour les tâches du quotidien. La dimension humaine est aussi complètement absente. Il s’agit donc plutôt d’une assistance complémentaire, utile notamment la nuit lorsque la personne est seule.

Sécurisez l’environnement de la personne avec la domotique

La domotique consiste à utiliser les objets connectés pour aider la personne en perte d’autonomie. On peut par exemple placer dans l’habitat une alarme centrale composée de capteurs pour activer automatiquement l’éclairage, des signaux sonores, des caméras, etc. Il est aussi possible de se procurer des dispositifs connectés comme un pilulier électronique (qui émet un rappel pour prendre les médicaments), un bracelet domotique (pour un envoi de signal en cas de chute ou de malaise pour prévenir les proches).

Comment accroître l’autonomie de la personne avec les équipements de maintien à domicile ?

La domotique peut être assez coûteuse. Le bénéficiaire peut également avoir des difficultés à utiliser les objets connectés. Dans ce cas, l’installation de quelques équipements est à envisager pour favoriser l’autonomie. Il s’agit :

  • d’une canne,
  • de barres d’appui,
  • d’un fauteuil roulant ou d’un scooter électrique,
  • d’un déambulateur,
  • de rampes,
  • de rehausseurs pour le lit.

Il existe donc de nombreuses solutions pour atténuer la perte d’autonomie au quotidien. L’essentiel est de définir les besoins du bénéficiaire, d’évaluer ses forces et ses faiblesses, afin de déterminer la solution qui lui convient le mieux.