Souvent confondu avec le parachutisme, le parapente en est en réalité une variante. Très plébiscité, il s’en différencie par quelques particularités telles que le décollage. Pour survoler Méribel en parapente par exemple, il n’est pas nécessaire de sauter d’un avion. Zoom sur les étapes de cette activité passionnante !

Les différentes étapes d’un vol à Méribel en parapente

Un vol en parapente se fait en trois phases : le décollage, le vol et l’atterrissage. En premier, il est important de noter que le décollage à Méribel en parapente s’effectue souvent sur une surface légèrement en pente. Si vous envisagez de voler au-dessus des montagnes en parapente à Méribel, la première étape est de bien vous positionner dans la sellette. Le moniteur chargé de vous servir de guide placera ensuite l’aile pour qu’elle puisse faire face à la pente.

Il procédera également à quelques vérifications avant la phase du vol. Vous avez deux possibilités de décollage pour votre parapente. La première est de la faire décoller en courant vers la pente. L’autre alternative est de rester sur place tout en faisant lentement monter l’aile au gré du vent. Le choix de l’une ou l’autre de ces deux techniques dépend principalement des conditions climatiques.

Le déroulement d’un vol à Méribel en parapente pendant l’hiver

vol parapente Méribel

Parcourir Méribel en parapente l’hiver est une expérience assez unique. Vous aurez l’occasion de combiner et d’alterner le vol libre et ski à travers le speed riding. Il s’agit du deuxième nom donné au vol en parapente pratiqué en période hivernale. Vous aurez le choix entre les pentes habituellement inaccessibles, et d’autres zones plus sécuritaires. Vous serez toujours accompagné par un moniteur qui vous conseillera et vous guidera.

Vous avez par exemple l’option du vol matinal afin de contempler à partir de 1000 m d’altitude les animaux tels que les chamois ou les biches qui se baladent sur la surface enneigée. Il y a également l’option du vol de l’après-midi au départ de Burgin. Cependant, cette option est plus sportive, avec une vitesse maximum pouvant aller jusqu’à 45 km/h.

Quelques conseils relatifs au vol sur Méribel en parapente

Ne peuvent envisager faire du parapente sur Méribel que les personnes qui pèsent 30 kg minimum et qui sont au moins âgées de 7 ans. Une telle recommandation vise à assurer à ces dernières une installation optimale. Néanmoins, il n’y a pas d’âge maximal pour s’adonner à cette activité, et certaines conditions de vent favorisant moins de course au décollage la rendent accessible.

En ce qui concerne l’atterrissage, il est entièrement à la charge du pilote. Tout ce que vous aurez à faire est de soulever vos jambes afin d’atterrir sur un airbag.

Par ailleurs, compte tenu de l’altitude, habillez-vous le plus chaudement possible avant de vous envoler vers Méribel en parapente. Pour ce qui est de la tête, un casque vous sera remis avec des lunettes de vue et de soleil.

Que retenir ? Survoler Méribel en parapente est une aventure intense et passionnante qui se déroule en plusieurs phases. Son déroulement varie en fonction des moments de la journée (matin ou soir) et aussi de la saison. Quoi qu’il en soit, certaines précautions sécuritaires sont de mise pour une expérience optimale. Sensations garanties !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here