Aujourd’hui, vous avez la possibilité de réaliser des économies substantielles sur vos factures d’électricité et de participer à la préservation de l’environnement en misant sur une cheminée éthanol. C’est un nouveau dispositif de chauffage qui depuis quelques années a le vent en poupe. Toutefois, pour tirer profit de ce nouvel équipement, vous devez bien le choisir. Comment y parvenir ? Découvrez-le ici.

Tenir compte du matériau de fabrication

Pour se réchauffer cet hiver avec une cheminée éthanol, vous devez bien choisir votre dispositif. Afin d’y arriver, vous devez tenir compte de son matériau de fabrication. Sur le marché, la majorité des cheminées fonctionnant avec l’éthanol a une ossature en :

  • aluminium ;
  • bois ;
  • pierre.

Vous pouvez aussi rencontrer des cheminées en acier inoxydable.

Le bois

Si le bois est moins coûteux et esthétique, sachez que cette matière n’est pas aussi durable. En effet, ce matériau ne résiste pas aux différents chocs. Ainsi, si vous faites le choix de miser sur une cheminée éthanol en bois, vous serez obligé de la renouveler trop souvent.

L’acier inoxydable et l’aluminium

À l’opposé du bois, vous pouvez adopter des cheminées éthanol en aluminium ou en acier inoxydable. Comme vous pouvez vous en douter, ces deux matériaux sont solides. Ils confèrent par conséquent à ces dispositifs stabilité, durabilité et robustesse. Toutefois, pour avoir de tels équipements chez vous, sachez que vous devez payer le prix fort.

La pierre

La pierre est une matière durable, un peu onéreuse et très esthétique. Une cheminée éthanol faite avec ce matériau sera donc robuste et pourra être utilisée pendant plusieurs années. Néanmoins, vous devez savoir que pour utiliser un dispositif fait à base de pierre, vous devez en prendre soin régulièrement.

Choisir votre équipement de chauffage en fonction de son type

Sur le marché, vous trouverez plusieurs types de cheminées éthanol. Les plus connus sont la cheminée sur pieds, à encastrer, murale et à poser sur table. Ce sont des prototypes qui possèdent aussi bien des avantages que des inconvénients.

Cheminée encastrable

Ce type d’équipement est fait pour être encastré dans le foyer ouvert de votre cheminée actuelle. C’est un modèle compact pouvant être réalisé en pierre ou en métal. Adapté pour les pièces de grande superficie, ce prototype est vendu à un prix assez élevé.

Cheminée sur pieds

Une cheminée éthanol sur pieds offre une grande stabilité à son utilisateur. Cet équipement de chauffage est facile à transporter et est commercialisé à un prix raisonnable. Bien que pratique, cette cheminée ne peut être utilisée que dans de petites pièces de vie.

Cheminée à poser sur table

Si vous êtes à la recherche d’une cheminée pouvant faire office d’élément décoratif, choisissez une cheminée à poser sur table. Ayant des dimensions réduites, cet équipement de chauffage est disponible en plusieurs coloris. Le seul hic avec ce dispositif, c’est qu’il ne peut pas réchauffer de grandes pièces.

Cheminée murale

Une cheminée murale est faite pour être installée sur un mur. Elle est aussi un excellent élément décoratif. Durable, cette dernière ne peut malheureusement qu’être utilisée dans une seule pièce de la maison.

Quelques informations supplémentaires

Outre ces différents critères, sachez que le choix d’un tel dispositif dépend aussi de vos préférences, de votre budget et bien sûr du rendu visé. Vous ne pouvez plus vous tromper, car vous avez désormais entre les mains les armes pour réaliser une belle sélection.

Si malgré les informations évoquées ci-dessus vous ne parvenez toujours pas à choisir votre dispositif, contactez un spécialiste en aménagement intérieur. Ce dernier devra en effet mettre toute son expertise à votre service pour vous aider à atteindre votre but. Bien que cette assistance se fasse contre une rémunération, sachez que cela vous permettra d’acquérir un équipement de bonne qualité.