Les glissades et chutes constituent la principale raison d’hospitalisation, voire de décès, des personnes âgées. Il importe donc que toute chute qui survient soit décelée sur-le-champ afin d’apporter le secours médical nécessaire. Pour rendre la tâche plus facile, certains appareils électroniques et connectés existent. Leur rôle est d’apporter un service d’assistance aux personnes âgées.

Le bracelet connecté anti-chute pour seniors

Porté au poignet en permanence par le senior, ce bracelet ingénieux détecte automatiquement toute perte d’équilibre. Il fonctionne partout, que ce soit au salon, à la cuisine ou même dans la douche.

Un système d’alerte simple

Il suffit que la personne cesse de se mouvoir pour que le système intégré se déclenche tout seul. Pendant les 20 premières secondes, le dispositif connecté du bracelet anti-chute pour les personnes âgées analyse la chute. Si la personne ne s’est pas redressée après l’examen, le bracelet fait clignoter une lumière pendant 20 secondes supplémentaires.

Les 40 secondes écoulées, une alerte est aussitôt transmise à un proche ou à un aidant familial bénévole. En général, il y a un service d’assistance joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 qui reçoit l’alarme. Dans certains cas, c’est le senior lui-même qui doit appuyer sur un bouton du bracelet détecteur de chute pour prévenir.

Un dispositif fiable

Relié à un système de téléassistance, le bracelet reconnaît dès les premières secondes la chute lourde et grave dont est victime la personne âgée. Dès que la chute est signalée, les assistants entrent en contact avec le senior grâce au haut-parleur intégré. Si aucune réponse n’est reçue en retour, le SAMU est prévenu.

Il s’agit d’un dispositif sûr qui ne manque pas de s’activer en cas d’accidents graves. Il importe toutefois de mentionner que le bracelet n’empêche pas le senior de trébucher. C’est un appareil préventif et non protecteur. Son unique rôle est d’avertir en cas de chutes afin d’éviter des complications ultérieures. C’est la raison pour laquelle vous devez choisir un bracelet performant et écarter les montres bon marché. Notez que le bracelet anti-chute peut vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt service à la personne vous permettant d’accéder à ce service à moindre coût.

seniors solutions anti-chute

Un accessoire au prix abordable

Pour vous procurer un bracelet détecteur de chute, vous devez souscrire un abonnement auprès d’un service de téléassistance. Le tarif mensuel varie de 25 à 30 €, et propose des options que vous pouvez prendre en supplément.

Par ailleurs, la personne âgée a besoin d’un temps pour s’adapter à ce nouvel équipement. La plupart des seniors hésitent au départ à adopter un nouveau gadget par manque de confiance à la technologie. Avec une démarche douce et intelligente, l’acceptation de l’appareil est simplifiée. Pour profiter longtemps de l’appareil, nous vous conseillons de souscrire à un abonnement à durée indéterminée.

Une caméra détectrice de chutes pour personnes âgées

Si le bracelet vous semble inapproprié, vous pouvez faire installer une caméra détectrice de chutes dans la chambre de la personne. Cette récente innovation réunit les éléments suivants :

  • caméra dynamique dotée d’un capteur infrarouge capable de déceler les chutes, même pendant la nuit ;
  • technologie qui distingue clairement les bruits ;
  • capte uniquement les sons sans aucune image.

Ainsi, avec cette technologie, la caméra évite de confondre le choc du senior avec une chaise qui tombe par exemple. Il importe de noter aussi que ce dispositif ne peut couvrir qu’une seule pièce. C’est pourquoi il sera judicieux d’installer cet appareil dans la chambre ou la salle de séjour, qui sont les pièces où les seniors passent le plus de temps, et qui sont le plus à risque. Acheter une caméra par pièce reviendrait à engager d’énormes dépenses. Par conséquent, cette solution est plus rentable pour les personnes vivant dans un EHPAD.

Un logement adapté pour éviter la perte d’équilibre des seniors

Une source potentielle de chutes graves est l’aménagement d’un appartement inadapté. Dans la pièce qu’occupe l’aîné, les meubles doivent être disposés de sorte à faciliter les déplacements. L’essentiel est de créer un environnement sécurisé en vue d’une meilleure prévention contre les chutes.

Nous vous conseillons d’enlever tout revêtement du sol glissant des pièces utilisées par l’aîné. Dans la salle de bain, des barres de support peuvent être fixées en vue de diminuer le risque de chute. De même, les pièces doivent être suffisamment éclairées pour permettre à la personne âgée de mieux se déplacer. Veillez également à retirer du sol tout autre objet gênant tel que les fils électriques pouvant occasionner des trébuchements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here