Les maladies buccodentaires représentent aujourd’hui un véritable problème de santé publique. D’après l’OMS, environ 60 à 90 % des enfants d’âge scolaire souffrent de la carie. Cette tendance est encore plus accablante chez les adultes avec un taux de 100 %, surtout dans les pays industrialisés. En outre, à l’instar de la carie, d’autres maladies telles que les aphtes, les parodontoses, etc. sont également courantes chez de nombreux patients dans le monde.

Les maladies buccodentaires, de quoi s’agit-il ?

Les maladies buccodentaires sont des affections qui se localisent spécialement dans la bouche. Elles peuvent toucher des organes comme la dent, les gencives ou même la langue. Généralement, on attribue leur cause à une mauvaise hygiène. Néanmoins, certaines maladies comme le diabète ou le SIDA peuvent en être également des vecteurs.

Très dérangeantes pour les patients qui en souffrent, ces maladies peuvent être sources de douleurs atroces, d’halitose et même d’AVC dans certains cas. À cet effet, voici les infections buccodentaires les plus répandues :
  • la carie dentaire ;
  • la gingivite ;
  • la parodontite ;
  • l’aphte ;
  • la malocclusion dentaire.

 

La carie dentaire

Troisième pathologie la plus répandue dans le monde, la carie dentaire est une lésion qui se caractérise par une destruction progressive des tissus de la dent. En effet, les acides produits par les bactéries présentes dans la bouche ont des effets néfastes sur notre hygiène buccodentaire. Et c’est pourquoi il est conseillé de se brosser la dent au moins trois fois par jour.

Le début d’une carie se manifeste sans douleur. D’abord, l’émail est détruit, puis suit une lente progression jusqu’à la pulpe dentaire. La carie peut être diagnostiquée par un médecin à ses débuts ; mais, dans la plupart des cas, les patients ne se rendent compte de ce mal que lorsque surviennent les premières douleurs. Celles-ci sont particulièrement atroces et sont ressenties par les patients, surtout lors de la consommation de certains aliments chauds ou froids.

En cas de carie, il est conseillé de contacter le dentiste dès la perception des premiers symptômes.

La gingivite

La gingivite est une inflammation de la gencive qui touche au moins 75 % des personnes entre 35 et 45 ans et plus de la moitié des adolescents de plus de 15 ans. Elle a pour principale cause la plaque dentaire qui contient de nombreuses bactéries. En outre, une carence en vitamine C peut amener certaines personnes à en souffrir.

La gingivite est une maladie tout aussi lente que la carie, et sans traitement rapide, elle peut se dégénérer en parodontite. Depuis quelques années, les médecins font le lien entre cette infection et certains dysfonctionnements de l’organisme. C’est le cas de dents mal alignées (chevauchement dentaire), d’un déséquilibre hormonal ou encore des maladies systémiques comme le sida, le diabète et les leucémies…

En cas de gingivite, il est conseillé de vite voir le dentiste pour un traitement curatif. En outre, le meilleur soin reste un traitement préventif qui passe par une bonne hygiène buccodentaire.

La parodontite

Considérée comme la forme sévère de la gingivite, la parodontite est une inflammation du parodonte. Elle se produit le plus souvent chez les personnes âgées de plus de 45 ans et est aujourd’hui considérée comme étant la principale cause de perte de dents chez de nombreux adultes du troisième âge.

La parodontite consiste en une altération progressive du parodonte. Ce dernier est constitué de la gencive, des fibres de soutien et de l’os dans lequel sont ancrées les dents. Désagréable dans sa phase terminale, elle est source d’abcès douloureux et de chute de dents. En outre, ses effets sur l’architecture buccale peuvent aller bien au-delà des simples abcès (possible crise cardiaque).

Comment traiter la parodontite ? Le traitement le plus adéquat est d’observer une bonne hygiène buccodentaire. Néanmoins, il est conseillé de vite prendre rendez-vous chez le dentiste dès les premiers signes d’une gingivite.

L’aphte

L’aphte buccal est une infection qui atteint au moins 17 % de la population mondiale une fois dans leur vie. Touchant le plus souvent les enfants, il se manifeste par l’apparition de petits ulcères sur la muqueuse buccale. Il est non contagieux et disparait deux semaines environ après sa première apparition. Dans le cas contraire, il doit être alors associé à la présence dans le corps du patient d’autres maladies comme la tuberculose ou des allergies.

L’aphte existe sous trois formes : mineur, majeur et herpétiforme ; il est conseillé dès les premiers symptômes de contacter le dentiste.

La malocclusion dentaire

La malocclusion dentaire est un mal très répandu dans le monde. Elle se caractérise par une disharmonie entre les dents et la mâchoire. Ceux qui en souffrent l’héritent le plus souvent d’un parent ou plutôt présentent les traits dans leur gène.

Bénigne en apparence, elle peut cependant avoir des conséquences dramatiques que le simple chevauchement dentaire. Il s’agit entre autres des difficultés à fermer la bouche, à se brosser les dents ou à mastiquer les aliments. En outre, les inconvénients d’une malocclusion dentaire peuvent conduire à de violentes douleurs et même à des crises cardiaques. Néanmoins, les personnes qui souffrent de ce mal n’ont plus de soucis à se faire grâce aux nouvelles techniques en matière de chirurgie dentaire comme l’explique la plateforme https://www.ident-clinic.be/orthodontie/. Cette dernière peut être très utile à toute personne souffrant de malocclusion ou de chevauchement dentaire.

Comment éviter les maladies buccodentaires ?

À l’échelle mondiale, on estime qu’environ 90 % de la population courent des risques de maladies buccodentaires. De la même manière, 90 % de ces infections sont évitables par de simples réflexes quotidiens. Ainsi, se brosser les dents au moins deux fois par jour, éviter la surconsommation de sucre ou encore consulter le dentiste au moins deux fois l’an sont autant de précautions qui garantissent une bonne hygiène buccodentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here